fbpx

Ces professionnels aux multiples chapeaux

Certains ont parfois tendance à l’oublier, mais le domaine de l’immobilier a son lot de travailleurs autonomes qui sont appelés à porter de nombreux chapeaux pour assurer la bonne marche de leurs activités.

Tant de chapeaux!

Après avoir assisté à une conférence offerte par Annie Duchesne (Planifia) aux propriétaires d’immeubles à revenus,  j’ai vraiment pris conscience de l’importance d’accumuler un bagage de connaissances dans des domaines connexes à celui dans lequel le travailleur autonome exerce.

Fiscaliste de profession, Mme Duchesne a développé un système de planification qui tient compte à la fois de la fiscalité, de la comptabilité, de l’investissement et de l’assurance.  Selon elle, maîtriser ces grands axes permet au propriétaire d’augmenter la valeur de ses avoirs tout en conservant son indépendance.

Voir la capsule concernant la prochaine conférence :

Et qu’en est-il des agents immobiliers? Est-ce que l’entrée en vigueur de la Loi sur le courtage immobilier a une influence sur les compétences qu’ils devraient posséder? Financement? Évaluation? Inspection? Home staging?

J’ai démarré une discussion sur le réseau LinkedIn afin de connaître l’opinion des gens du milieu à ce sujet.Quelles connaissances connexes sont les plus pertinentes pour ces deux types de professionnels? Le temps, comme l’argent, est limité. Dans un tel contexte, quel apprentissage privilégier et pourquoi?

Tant de potentiel!

L’acquisition de connaissances connexes a plusieurs avantages.  Pour un particulier comme le propriétaire, ce bagage lui assure :

  • Contrôle
  • Autonomie
  • Capacité à déceler les arnaques
  • Fructification de ses biens
  • etc.

Pour le professionnel en immobilier comme le courtier immobilier, les connaissances supplémentaires jouent sur le :

  • Professionnalisme
  • Efficacité
  • Référencement
  • Capacité à s’entourer de professionnels compétents
  • etc.

Mais une seule solution

Ce qui me paraît le plus efficace pour parvenir à acquérir ces connaissances, c’est la curiosité. Celle-ci mènera les travailleurs autonomes à s’intéresser à ce qui sort habituellement de leur cadre de travail.

La curiosité leur fera découvrir des experts d’autres domaines qui agiront comme mentor, un peu comme Mme Annie Duchesne le fait lors de ses conférences.

Elle les mènera vers des activités de formation continue, des livres, des conférences qui enrichiront leurs connaissances et leur vision du monde.

Les commentaires sont fermés.